Imprimer

Une nécessaire capitalisation

Capitalisation : un travail d'analyse et de synthèse au profit de tous

Si de nombreuses entreprises sont aujourd’hui impliquées dans le projet VICTOR (à travers des accompagnements individuels ou collectifs), d’autres ne semblent pas s’y inscrire au regard de leur contexte et/ou de leur situation particulière.

L’ensemble des acteurs du projet Victor a le réel souci de son utilité pour les entreprises. C’est pourquoi l’ARACT et ses partenaires s’investissent dans un travail de « capitalisation » : il vise à analyser les difficultés des entreprises, les besoins exprimés et les réponses apportées.

L’objectif est de créer des outils adaptés aux préoccupations des entreprises et aux spécificités de la vallée.

Ainsi, chaque entreprise, engagée ou non dans le projet VICTOR, aura accès à des « outils » qu’elle sera libre de s’approprier le temps venu pour elle.

Parallèlement, les partenaires du projet VICTOR ont la volonté de tirer profit de leur expérience et de questionner dès aujourd’hui l’« après VICTOR». Ainsi ils mènent une réflexion critique sur les forces et les faiblesses de la démarche.